[On a lu] Un bonheur insoutenable

Nicolas a lu le roman de Ira Levin : Un Bonheur Insoutenable édité chez J’ai Lu.

Roman, SF, Anticipation, Drogue, Dictature, Dystopie, Quête de liberté

 

Nicolas

Un Bonheur Insoutenable est dans la même lignée que le Meilleur des Mondes et 1984 (bien que sorti 20 ans après ce dernier), et c’est aussi celui qui m’a le moins plu. Je m’explique.

Pour commencer, je n’en avais jamais entendu parler avant qu’on me le mette dans les mains, et je pense qu’il y a une bonne raison à ça : le point de vue politique de l’auteur (anticommuniste) n’est pas du tout masqué. Il n’y aucune distanciation entre son opinion et son oeuvre, ce qui m’a profondément gêné. Au-delà de mon ressenti immédiat, je pense que c’est ce qui vieillit l’oeuvre (la Guerre Froide est derrière nous depuis un moment maintenant… !). Dès les premières pages du livre, on retrouve cette dichotomie. D’un côté, une société communiste où on drogue les citoyens dans le but d’atteindre l’égalité absolue, le bonheur pour tous. De l’autre, un monde libre qui prend les traits d’un état supra néo-libéral.

Pour compléter le tableau, j’ai eu beaucoup de mal à avoir de l’empathie pour les personnages. Ce symbole du Self-Made-Man, encensé aux USA, m’a complètement laissé de marbre. La lecture était intéressante, mais pas vraiment captivante donc.

Sur le même thème (et sûrement inspiré du livre d’ailleurs), j’ai largement préféré le film Equality, qui se concentre plus sur l’aspect dystopique et la quête d’identité. Et ça, je recommande.

[On a lu] Working Class – Heroic Fantasy

Léa a lu Working Class – Héroic Fantasy de Gee, une fiction publiée sur le net à retrouver juste là : grisebouille.net/wchf01/

Heroic Fantasy, Travail, Lutte sociale, Opprimés, Capitalisme, Politique, Magie

 

Léa

J’ai découvert cette fiction sur Twitter. Au hasard de mes pérégrinations, Gee annonçait la parution d’un nouveau chapitre. Ça m’a intrigué, je ne m’étais pas laissée happée par une fiction publiée sur Internet depuis un petit moment, j’ai décidé de lui laisser sa chance. Et j’ai tellement bien fait ! J’ai adoré. L’écriture des personnages, tout en défauts, tout en humanité. L’univers, reflet de nos problématiques sociétales actuelles à travers des rapports de race, de pouvoir, d’évolution, d’histoire. La parodie de la différence, son allégorie même… J’ai trouvé ça rafraîchissant et très juste. Réconfortant aussi, avec ce militantisme anarchiste qui fonctionne. Une utopie comme on aimerait bien en vivre, alors même qu’elle n’est pas traitée comme telle.

Chaque semaine, j’ai attendu la suite avec impatience. Parce que l’histoire et les personnages m’ont séduite, certes. Mais aussi parce que l’ensemble est traité avec intelligence, avec un regard politisé qui m’a donné à réfléchir. Et, en bonus surprise, l’utilisation de l’écriture inclusive avec une plume fluide, agréable, engagée. Elle n’a même pas eu le temps de me faire tiquer que je m’étais déjà habitué.

Bref, que du positif et une histoire que je recommande chaudement. Rafraîchissante, un peu effrayante, agréable à lire et surtout très amusante… À tenter donc !

Update du 27/04/2018

Le lancement, c’est aujourd’hui, et c’est parti pour une liste exhaustive des nouveautés de la plateforme !

 

#NouvelleIdentité

Au revoir Story-makers
Bonjour Book Station
Les abonnements ont des noms : Yellow Pack (gratuit), Blue Pack (20€/an) et Purple Pack (en cours de développement)

#PagesdePrésentation #CGU-CGV

Réécriture des pages de présentation de la plateforme (page d’accueil, à propos, comment ça marche, CGU-CGV)
 Vous devez accepté les CGU-CGV pour pouvoir vous inscrire. Attention, si vous êtes inscrits, nous considérons qu’elles ont été acceptée !

#ÇaFonctionne #CestPratique 

Refonte des listes : moteur de recherche et filtres par mots-clés, types de contenus, dates de mise à jour et de publication.
Sélection des mots-clés par catégorie (dans la recherche et la section de création/modification des contenus)
L’import des images principales est fonctionnel et ce, peu importe leur taille d’origine

#Nouveautés

■ Une section recommandation sur les profils
La possibilité de recommander et d’être recommandé
 Une galerie d’images pour mettre en valeur vos contenus (les gifs et les vidéos seront très très bientôt prises en charge également)

#BluePack #NouvelAbonnement

Mise en place du Blue Pack à 20€/an
Refonte de la page paramètre de compte pour gérer les options de paiement, de facturation, de résiliation
 
2 sections de coordonnées : les coordonnées publiques, visibles par tout le monde ; les coordonnées privées, réservés à vos contacts
Section professionnel sur vos profils pour vous permettre de présenter vos offres de services et demandes de prestations, et les tarifs qui leur sont associés
 Les demandes de contact s’appuie sur la section professionnelle et sont plus complètes (formulaire à la clef)
 Vous êtes en contact avec des profils ( pas des utilisateurs)
 Carnet de contact repensé pour vous permettre de gérer ces nouvelles fonctionnalités


 

N’hésitez pas à venir nous demander plus d’informations, nous prendrons le temps de vous répondre.

On se retrouve pour un prochain bulletin d’informations,

Les développeurs

Et on vous a même pas encore tout dit

Hé ho, matelots !

■ ■ ■

C’est le printemps et même pas le temps de guetter le retour des hirondelles ! C’est qu’on en a, des choses à vous dire ! On s’était déjà bien répandus le mois précédent, il est vrai, mais on en a encore sous le coude !

Au programme de cette newsletter : une base de données qui se complète, des commissions redistribuées, une information de premier ordre en avant-première et un an d’abonnement gratuit… C’est parti !

 

C’est encore un peu vide tout ça, non ?

Objectif : l’information littéraire, toute l’information.
Oui parce qu’il faut bien le dire, pour obtenir un annuaire digne de ce nom, on se doit de le remplir ! Fort heureusement, tout vient à point à qui sait attendre et… Vous attendez déjà depuis un moment.
Grâce à son partenariat avec les réseaux de distribution en ligne (Decitre, Amazon, Fnac…), Story-makers va pouvoir compléter son catalogue et faciliter réellement l’accès à la culture littéraire.

 

Imaginaire, nous voilà !

Bien présomptueux celui qui prétendit pouvoir être partout à la fois… du coup, pas fous, nous nous engageons sur une piste déjà bien pavée : celle de l’imaginaire, évidemment.
Sans parler du fait que ça fait un moment qu’on se balade de ce côté-là de la littérature, à qui profiterait mieux la plateforme qu’à ceux qui en rêvaient les premiers ? C’est donc décidé, la première contrée que Story-makers va rallier, c’est l’Imaginaire. Et toc !

 

Des sous ?! Et on peut savoir ce que vous en faites au juste ?

Comme beaucoup d’autres plateformes en ligne, quand nous renvoyons vers des plateformes de vente (Decitre, Amazon, etc.) et qu’une personne y effectue un achat, nous percevons une commission.
Vous voulez savoir ce qu’on a prévu de faire de cette argent ? Une chose assez simple à vrai dire : on le redistribue.
A qui ? Aux principaux intéressés pardi ! Dès que possible, nous reverserons donc tout ça équitablement entre les différents ayants droits abonnés à la plateforme.
Si personne ne répond à l’appel, les sous-sous seront tout bonnement reversés à des projets promouvant la littérature.

 

Le roi est mort, vive le roi !

Et là, accrochez-vous bien, c’est de Story-makers qu’on parle !
Mais vous le savez biiiien, qu’on aime vous mijoter des petites surprises…

Et puis que voulez-vous, c’est le printemps, la vie est belle, les oiseaux chantent… il est venu le temps de laisser notre petit partir du nid, le temps de le laisser agiter ses petites ailes dodues et de s’envoler en quête d’aventures (pas d’inquiétudes, il a promis de venir nous voir régulièrement).
Pour faire face à cette nouvelle vie croustillante de péripéties, un nom de code ne saurait suffire. Parce que oui, les “Story-makers”… c’était bien vous ! Vous qui nous avez suivi, soutenu et conseillé. Vous qui nous avez aidé à faire grandir le projet au fil de cette tumultueuse, mais néanmoins passionnante, période d’incubation.
Donc oui, vous l’aurez compris, pour un lancement dans les formes, Story-makers change de nom ! Si, si, j’vous jure !

L’immensissime révélation aura lieu le samedi 21 avril, en avant-première (s’il vous plaît), à l’occasion du festival des Intergalactiques de Lyon.

On espère donc vous y croiser nombreux !

Pour tout savoir sur le festival des Intergalactiques : cliquez ici !  

 

Parce que mille mercis ne suffiraient pas, on a un cadeau pour vous !

Que vous nous suiviez depuis longtemps ou pas, vous avez été là pour soutenir ce projet encore en développement. À quelques jours de sa sortie officielle, nous avons donc un petit quelque chose pour vous…
Nous offrons 1 an d’abonnement à tous ceux qui auront un compte sur la plateforme avant le 27 avril, 14h pétantes (vous pouvez même faire passer le mot). Vous avez quand même bien mérité d’en profiter un peu oh !
Présenter en détail votre activité et entrer en relation avec les autres acteurs du livre… c’est à vous de jouer !

■ ■ ■

Sur ces bonnes nouvelles, on a encore pas mal de pain sur la planche. Alors on vous dit à très bientôt avec d’autres surprises encore…

De l’amour sur vos trognes,

La team Story-makers (mais plus pour longtemps).

[On a lu] Sillage

 Lu dans le cadre du PIF2018 (Printemps de l’Imaginaire Francophone)

 

Rémi a lu les 19 tomes de la saga de Jean-Baptiste Morvan (scénariste) et Philippe Buchet (illustrateur) : Sillage édité chez Delcourt dans la collection Neopolis.

BD, SF, Saga, Agent secret, Ecologie, Humanisme

 

Rémi

À l’occasion du PIF, j’ai relu Sillage, saga avec laquelle j’ai grandi. C’était un plaisir monumental de retrouver Nävis, ce personnage féminin badass, modèle de mon adolescence. Si vous ne la connaissez pas (Buchet et Morvan ayant déjà produit une bonne vingtaine de BDs 😉 ), Nävis est un personnage profondément attachant et bien écrit, avec ses défauts et nombreuses imperfections.
Un personnage si empathique et humain qu’elle fait ressortir cette humanité chez de nombreux autres personnages (amis comme ennemis). Bref : si vous ne savez pas quoi lire et que vous aimez la BD et la science-fiction, allez-y !

Et c’était tellement bien que j’ai commencé Premières Armes (1 tome) dans la foulée pour ne pas quitter l’univers… Cette histoire s’insère entre deux tomes de la première saga et lève quelques mystères. Et ce tome aussi, je le recommande.

_____________________________________________________________

Pour en savoir plus sur nos lectures dans le cadre du PIF2018, c’est ici !

Printemps de l’Imaginaire Francophone : et hop !

 

Un premier abonnement ! Oui, mais alors pour quoi faire ?

Le lancement de la plateforme, c’est aussi l’occasion pour nous de vous présenter notre tout premier abonnement. On vous en a brièvement parlé dans l’article précédent, c’est désormais le temps de se pencher un peu plus précisément sur le sujet… !

Un abonnement professionnel pour 20€/an, ça comprend quoi ?

 

Un profil professionnel

Présentez vos prestations et services, les tarifs qui leur sont associés, ainsi que des coordonnées privées visibles uniquement par les profils figurant parmi votre liste de contacts. Vos coordonnées publiques seront bien sûr toujours visibles, et par tout le monde. 

 

Un service de mise en relation dédié

Les services et prestations que vous aurez spécifiés définissent les motifs pour lesquels vous acceptez d’être contacté.
Ainsi, une personne souhaitant demander l’un de vos profils en contact sera invitée à préciser la nature de sa démarche à travers un court formulaire (sélection du motif de cette demande et petit texte).

 

Un carnet de contact

Une fois la demande de contact acceptée, les coordonnées privées de chacun deviennent visibles dans leur carnet de contact respectif.
Le carnet de contacts vous permet également de répertorier et de gérer les demandes en cours, ainsi que l’ensemble des profils y figurant.
En effet, c’est la nouveauté de cette nouvelle fonctionnalité : c’est dorénavant les profils que vous demandez en contact et non les utilisateurs.

 

Une redistribution des commissions

En tant qu’ayant droit, si vous choisissez l’abonnement à 20€/an, vous bénéficiez d’un traitement tout particulier en ce qui concerne les commissions.
En effet, nous nous engageons à vous reverser* l’ensemble des commissions perçues sur les ventes réalisées par l’intermédiaire de notre site.
À titre d’exemple, si vous partagez un lien de vente sur la fiche de votre dernier roman et qu’un visiteur s’en sert pour se le procurer, la commission, c’est pour vous !

*(Dès 20€ de commissions récupérées, en bon d’achat ou par virement)

 

Un essai gratuit pendant 1 an !

Vous comptez créer votre compte Story-makers ? Ça tombe bien. Car tous ceux qui auront un compte avant le 27 avril, 14h pétantes, se verront offrir 1 an d’abonnement. Alors prêt… feu…

 

 

Et hop, vous savez tout ! N’hésitez pas à venir nous demander plus d’informations si nécessaire, nous prendrons le temps de vous répondre.

On se retrouve pour un prochain bulletin d’informations,

Les développeurs

Le lancement, c’est bientôt : qu’est ce que ça change ?

27 avril 2018 : lancement officiel de la plateforme et changement de nom !

C’est qu’il s’en prépare des changements sur Story-makers, en prévision du lancement ! Mais n’ayez crainte, vos bons vieux développeurs sont là pour vous expliquer tout ça. Et aujourd’hui, on va se focaliser sur tout ce qui sera et restera gratuit.

En effet, contrairement à ce que nous avions pu annoncer à nombre d’entre vous jusqu’alors, il sera possible de continuer à diffuser gratuitement autant de contenus que vous le souhaitez ! Et on vous réserve encore plein d’autres nouveautés… 

LÉGENDE

Ça, ça ne change pas
 On a de la nouveauté par ici !

 

Hop hop hop, les présentations !

La plateforme s’articule toujours autour de 3 grandes sections :

 Les “profils”, pour présenter vos différentes activités
 Les “créations”, anciennement histoires, pour diffuser vos publications, réalisations, œuvres, projets, critiques, et tout ce qui orbite autour de la création littéraire
 Les “événements”, pour… pour comme son nom l’indique

Si ces différentes fiches présentent des éléments similaires, chacune a également son rôle à jouer :

 Un système d’indexation par mots clés permettant un rangement précis et pertinent de l’information
 Une section “Écrits” afin de diffuser les textes de votre choix, qu’il s’agisse d’un résumé, d’un extrait, d’une note de l’auteur, etc.
 
La possibilité de partager des liens vers d’autres sites (pages officielles, boutiques en ligne, réseaux sociaux, blogs, etc.)
 
Une maîtrise de la visibilité de l’ensemble de vos contenus
 Une galerie média pour présenter des images et vidéos
 La possibilité de recommander un contenu et d’être recommandé
 La possibilité d’associer les contenus entre eux afin de lier les œuvres, leurs protagonistes et les événements destinés à les promouvoir
Comme avant, vous pouvez facilement associer vos différentes fiches entre elles.
Désormais, sous réserve d’être détenteur d’un compte certifié, vous pouvez également associer l’une de vos fiches à n’importe quel autre contenu présent sur le site.
Vous avez participé à la création d’une œuvre dont la fiche existe déjà ? Il semble plutôt logique que vous puissiez y associer votre profil. Dorénavant, vous pouvez.

■ Certification : un gage de confiance

Il nous tient particulièrement à cœur de créer un outil au contenu fiable et de qualité. C’est pourquoi nous avons choisi la voie de la certification.
Tout utilisateur, qu’il souscrive à un abonnement ou non, pourra s’il le souhaite nous transmettre un justificatif d’identité via la rubrique “Paramètres du compte”.  Une fois sa demande validée, la mention “certifié” deviendra visible sur ses différents profils.
Il ne s’agit en aucun cas d’une collecte d’informations personnelles, mais bien d’un gage de confiance. Le but est simplement de garantir aux autres utilisateurs que la personne se trouvant derrière un compte est bien réelle.

■ Affichage des listes et moteur de recherche 

La plateforme a toujours eu pour ambition de favoriser l’accès à la culture littéraire en centralisant l’information, mais surtout en la rendant plus accessible.
Grâce aux nouveaux outils de recherche, présents sur l’ensemble des contenus de la plateforme, vous pouvez désormais filtrer et trier votre recherche selon les critères qui vous semblent pertinents : “mots-clés”, “mode de diffusion”, “date de publication”, etc.

■ Remplir la plateforme d’Imaginaire

On le sait bien, la plateforme ne sera pleinement fonctionnelle que lorsque vous pourrez y trouver toutes vos références. Grâce à un partenariat avec les réseaux de distribution en ligne (Decitre, Amazon, Fnac…), nous pouvons compléter le catalogue du site.
Dans un monde parfait, à terme, l’objectif est bien sûr de référencer tout ce qui fait la culture littéraire. Pour y contribuer, nous mettons actuellement en place les outils permettant de prémâcher un maximum le travail. L’idée étant d’agréger le plus de données possible, pour ainsi être en mesure de répertorier et préremplir les fiches des créations et de leurs principaux protagonistes.

Bien entendu, ce travail ne sera jamais aussi complet et bien fait que par les intéressés eux-mêmes. À l’évidence, plus nous serons nombreux, plus le contenu sera riche et de qualité. Il ne tient donc qu’à vous d’en parler et de reprendre la main !

Parce que Rome ne s’est pas construite en un jour, nous allons commencer cette agrégation en nous concentrant sur l’Imaginaire. Progressivement le reste suivra, et pour tout vous dire, nous avons de bonnes raisons de croire que ça ira plutôt vite.

 

Nous revenons vite par ici pour vous présenter l’autre grande nouveauté de ce lancement : le tout premier abonnement de la plateforme. On peut toutefois déjà vous en dire quelques mots. Pour 20€/an, vous pourrez profiter d’un service de présentation et de mise relation professionnel. On parlera aussi carnet de contact, et redistribution de commission…

N’hésitez pas à venir nous demander plus d’informations, nous prendrons le temps de vous répondre.

On se retrouve pour un prochain bulletin d’informations,

Les développeurs

 

 

[On a lu] Les héritiers de l’horloger

 Lu dans le cadre du PIF2018 (Printemps de l’Imaginaire Francophone)

 

Léa lu la nouvelle de Andréa Deslacs : Les Héritiers de l’horloger chez Hydralune.

Nouvelle, Steampunk, Héritage, Histoire de famille, Nostalgie

 

Léa

Une nouvelle sympathique et au rythme crescendo, avec un chouette univers (j’ai particulièrement apprécié les oiseaux mécaniques) qui manquait quand même un peu d’enjeu à mon goût. Petit coup de cœur quand même pour l’évocation graphique dans la construction de la scène des flammes que j’adorerais voir adaptée !

_____________________________________________________________

Pour en savoir plus sur nos lectures dans le cadre du PIF2018, c’est ici !

Printemps de l’Imaginaire Francophone : et hop !

 

[On a lu] La Passe-Miroir

 Lu dans le cadre du PIF2018 (Printemps de l’Imaginaire Francophone)

 

Léa a lu la saga de Christelle Dabos : La Passe-Miroir édité chez Pôle Fiction.

Saga, Jeunesse, Fantasy, Aventure

 

Léa

Un univers crédible, complet et inédit… J’ai adoré. Les contextes, atmosphères et mœurs sont complètement différents d’arche en arche et je trouvais ça peu crédible au début de ma lecture. Mais ça permet à l’autrice de traiter autant de sujets et de problèmes de société qu’elle le souhaite sans jamais perdre la cohérence de son univers (et là, j’avoue que ça me bluffe). Cet ensemble hétérogène prend sens au fur et à mesure que les intrigues se développent. On entre dans ce monde imaginé comme dans du beurre (enfin, vous avez compris) et on en ressort avec déception parce que trois tomes c’était trop court.

Trois tomes que j’ai littéralement dévoré tant je les ai lu vite. Le 3ème m’a un petit peu moins emballé cependant (peut être que se lire 3 tomes en 4 jours, c’était un peu trop aussi, allez savoir…) avec cette arche de Babel où on aimerait pas vraiment vivre.

Les personnages sont complexes et bien construits, on les découvre et on apprend à les aimer petit à petit comme seuls les personnages des romans qui nous marquent le plus savent le faire. Aussi exaspérants, naïfs, idiots, lâches, téméraires (…) fussent-ils, on leur laisse tout passer pour savoir comment ils vont s’en sortir. Parce que… ils vont FORCEMENT s’en sortir. (silouplait)

En bref : un vrai coup de cœur.

_____________________________________________________________

Pour en savoir plus sur nos lectures dans le cadre du PIF2018, c’est ici !

Printemps de l’Imaginaire Francophone : et hop !

 

[On a lu] Le Pacte des Marchombres

 Lu dans le cadre du PIF2018 (Printemps de l’Imaginaire Francophone) et recommandé lors du #BookWishChallenge (oui, c’est pour ça la petite boule de Nowel sur la photo)

 

Rémi et Léa ont lu la saga de Pierre Bottero : Le Pacte des Marchombres édité chez Rageot et Livre de Poche (et oui, on a pas les mêmes éditions…).

Saga, Jeunesse, Fantasy, Quête, Féminisme, Poésie

 

Rémi

Pour le #bookwishchallenge, je ne saurais que trop recommander la trilogie du Pacte des Marchombres (Ellana, Ellana – l’envol et Ellana – la prophétie). L’un de mes livres favoris de tous les temps !
Entre l’héroïne badass et tout sauf parfaite, l’ambiance au top et l’aventure trépidante, je ne savais plus où donner de la tête ! Sans parler (bien sûr) de la superbe écriture de Pierre Bottero qui m’a porté du début à la fin !

Léa

Encore une saga qui a bercé mon adolescence ! Je l’ai relu avec plaisir à l’occasion du PIF. L’esquisse de l’univers, des paysages, les personnages (dont un personnage féminin supra fantastique, supra bad ass, supra fort, supra tout l’inverse de ce qu’on te donne à lire habituellement… <3 )… Tout ça m’a tout de suite plu. Mais c’est l’esprit marchombre qui m’a fait adoré. Cette mythologie et cette poésie… Je n’étais pourtant pas une grande fan de la plume de Bottero, mais ces mots là me semblaient sonner si juste qu’ils m’ont donné envie d’écrire moi-même.

Et puis zut, tout ça m’a donné envie de framboise.

_____________________________________________________________

Pour en savoir plus sur nos lectures dans le cadre du PIF2018, c’est ici !

Printemps de l’Imaginaire Francophone : et hop !