À propos

Salut,

Ces temps-ci, les gens m’appellent Otto. Vous pouvez me citer comme ça si ça vous chante. Appelez moi Suzanne, si ça vous fait plaisir.

Ce blog n’est pas vraiment à moi. Il appartient à l’équipage Story-makers (c’est pas écrit assez gros peut-être ?). Si vous voulez que je vous raconte, un petit article vous attend par ici. Par contre, si vous tenez vraiment à savoir ce que c’est, c’est par ici que ça se passe. Ils ont fait tout un site sur le sujet et vu le temps qu’ils ont passé dessus, j’imagine que ça aura toujours plus d’intérêt que ma collection de magnets des régions de France.

Chez Story-makers, ils m’ont quand même pas l’air bien vifs les loustics… pour ne pas dire un peu mous du bulbe ! Ils préfèreraient sans doute “très occupés” (la blague), mais moi, je vois surtout que ce blog ne bouge pas beaucoup. En attendant, mes quotas de projets-pas-trop-nazes-à-défendre restent au point mort, alors il a bien fallu que j’intervienne. La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont eu l’excellente idée d’engager une stagiaire pour prendre en note ce que je dis. Je ne sais pas ce qui est le plus agaçant : devoir dicter mon savoureux génie ou subir la lenteur de la retranscription… Mais bon, ça m’occupe.

Quels délicieux contenus, traits d’esprits et autres joutes intellectuelles viendront griser ces pages, vous demandez-vous. Je vois d’ici vos petits yeux écarquillés, avides de curiosité… J’ai prévu, parce qu’il le faut bien, de vous parler de ce qui a rapport, de près ou de loin, avec Story-makers. Je vous causerai d’annuaire, d’Internet, de livres, des gens qui les font et qui les lisent, de référencement, de classification, de petites cases, de récits, d’époques, du monde, des mondes… Pas d’inquiétudes, tout est de moi et ça s’annonce palpitant.

En bref, ce blog conjugue littérature et Internet (ou pas d’ailleurs, les lignes éditoriales ce n’est pas trop mon truc).

C’était Otto. Bienvenue dans ma tête.